laligue-carte-as

La Ligue Nouvelle-Aquitaine

Depuis sa fondation, en 1866, La Ligue de l'Enseignement réunit des hommes et des femmes qui agissent au quotidien pour que le vivre ensemble soit l'instrument privilégié de notre épanouissement individuel et collectif.


BuildIT – Venez découvrir le résultat du projet lors d’événements multiplicateurs !

Lancé en novembre 2020, le projet BuildIT a pour objet la conception d’une méthodologie pédagogique innovante appelée BBU (Building Based Upskilling). Cette méthode d’apprentissage, basée sur des jeux de construction, tels que les puzzles et les blocs de construction, a pour objectif de :
  • Fournir aux formateurs pour adultes des outils éducatifs innovants, mais aussi des connaissances, permettant de faciliter le processus d’apprentissage et le développement de compétences transversales de leurs apprenants ;
  • Concevoir de nouveaux modèles et ressources pédagogiques adaptés à la formation des adultes.

Le consortium est composé de 5 structures partenaires impliquées dans le projet sont Wyższa Szkoła Biznesu I Nauk O Zdrowiu (Lodz, Pologne), DAFO Gestión Estratégica (Valladolid, Espagne), Eurocrea Merchant (Milan, Italie), Topcoach SRO (Bratislava, Slovaquie) et la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, France).

Après deux phases d’expérimentation auprès des formateurs d’adultes et apprenants, cette nouvelle ressource méthodologique fait aujourd’hui l’objet d’un manuel de 12 activités stratégiques basées sur le référentiel européen des 12 compétences transversales clés pour l’employabilité.

Nous vous invitons donc à découvrir les résultats du projet : le manuel et les activités créées par le consortium lors d’événement multiplicateurs à venir !

Dates Horaires Lieux

Mercredi 29 juin 2022

9h - 12h Lycée Haut Val de Sèvres, 22 Rue du Panier Fleuri, 79400 Saint-Maixent-l'École

Mercredi 29 juin 2022

14h – 17h

135 Bd Salvador Allende, 16340 L'Isle-d'Espagnac

Mercredi 6 juillet 2022

14h – 17h

Agence Irfrep, 23 rue de Paris, 16000 Angoulême
Mercredi 22 septembre 2022 Horaires à venir

Base de loisirs Rue du Plan d'Eau, 16710 Saint-Yrieix-sur-Charente

 

Éducateurs, enseignants, animateurs, formateurs, étudiants, toutes parties prenantes intéressées par les méthodes d’enseignement sont les bienvenues.

Téléchargez le programme de l’événement ici

Les inscriptions seront bientôt ouvertes !

La participation à l'événement est gratuite.

Pour toute demande d’informations, contacter :

Sophie Pérez Poveda - sperezpoveda@liguenouvelleaquitaine.org

----

Suivez les actualités BuidlIT sur : LinkedIn I Facebook I Site web


LE NOUVEAU FESTIVAL – SAISON 6 – 11 & 12 MAI 2022

LE NOUVEAU FESTIVAL – SAISON 6

Le Nouveau Festival est un grand moment festif et créatif organisé par la Nouvelle-Aquitaine à destination des lycéens et apprentis de la Région. Pour cette sixième édition, le Nouveau festival a rassemblé les 11 et 12 mai 2022 plusieurs milliers de lycéens et d’apprentis des établissements de tout le territoire qui auront préparé tout au long de l’année des projets dans des disciplines multiples et variées, répartis en 14 domaines (arts visuels, danse, défilé de mode, musique, photographie, science et numérique, théâtre, vidéo et animation web…).

Pour la 4e année consécutive, le domaine Bénévolat du Nouveau Festival Saison 6 a été coordonné par la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine. Le domaine était organisé autour de 2 objectifs distincts :

  • Favoriser l’accueil des festivaliers lors des 2 jours du festival (accueillir à l’entrée du site, gérer la consigne, la buvette, accompagner les jeunes artistes en loges, faciliter le contact avec le régisseur, l’entrée en scène, etc.) ;
  • Valoriser les actions bénévoles et/ou solidaires portés par les lycéens au sein des établissements (animations ou actions spécifiques sur des sujets citoyens : éducation à la santé, premiers secours, gaspillage alimentaire, questions de l’égalité ou de la lutte contre les discriminations, etc.).

Concernant le lot bénévolat, la saison 6 a compté la participation de :

  • 7 lycées (109 jeunes bénévoles) le 11 mai,
  • 6 lycées (104 jeunes bénévoles) le 12 mai.

Durant ces 2 journées, la LENA a encadré les jeunes sur les différentes missions bénévoles et les différentes animations proposées au sein de l’espace bénévolat.

EN AMONT DU FESTIVAL, DES ACCOMPAGNEMENTS

Lors de ces accompagnements, il s’est agi de présenter l’événement, les missions bénévoles et, pour certains lycées, encadrer la réalisation des animations, ateliers, stands proposés par les lycéens.

Ainsi, la LENA est intervenue de manière individualisée au sein de 6 lycées de 5 départements (16, 17, 33, 86, 87) :

  1. Lycée Elie Vinet (1 jeune) - Barbezieux (16)
  2. Lycée Bellevue (4 jeunes) - Saintes (17)
  3. Lycée Bel Orme (26 jeunes) - Bordeaux (33)
  4. Lycée Marcel Dassault (28 jeunes) - Mérignac (33)
  5. Lycée Le Dolmen (9 jeunes) - Poitiers (86)
  6. Lycée Marcel Pagnol (24 jeunes) - Limoges (87)

Par ailleurs, elle a organisé un rassemblement des lycéens bénévoles le 10 mai 2022 au lycée Brémontier (33) en matinée, puis au Rocher de Palmer en après-midi. Cette a journée a réuni 73 jeunes de 5 lycées de 3 départements (33, 86, 87) :

  1. Lycée Bel Orme (26 jeunes) - Bordeaux (33)
  2. Lycée Marcel Dassault (28 jeunes) - Mérignac (33)
  3. Lycée Brémontier (8 jeunes) - Bordeaux (33)
  4. Lycée Le Dolmen (9 jeunes) - Poitiers (86)
  5. Lycée Gay Lussac (6 jeunes) - Limoges (87)

Les accompagnements de la LENA ont concerné 106 jeunes venant de 8 lycées de 5 départements (16, 17, 33, 86, 87).

 

L’AMÉNAGEMENT ET LA PROGRAMMATION DE L’ESPACE BÉNÉVOLAT…

Outre l’accompagnement des lycées dans la réalisation de leurs projets bénévoles, il s’est agi, pour la LENA d’organiser la logistique en lien avec la tenue de l’espace bénévolat : plan, aménagement et matériel, programmation.

Ce sont ainsi 2 stands et 2 séries d’ateliers/animations qui ont été proposés.

DES STANDS

Les élèves du  lycée Marcel Dassault (Mérignac 33) ont présenté leur projet de cagnotte solidaire « The 13 against Cancer ».

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves du lycée Elie Vinet (Barbezieux 16) ont proposé la diffusion d’un film « Rallye Citoyen ».

 

 

 

 

 

 

DES ANIMATIONS

Les élèves du Lycée Bel Orme (Bordeaux 33) ont animé 6 ateliers d’éducation à la santé (thématiques : contraception, alcool, tabac, cannabis, écrans et réseaux sociaux, harcèlement scolaire) en faveurs des jeunes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves du lycée Le Dolmen (Poitiers 86) ont proposé diverses animations aux festivaliers afin de les divertir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

… ET L’ENCADREMENT DE MISSIONS BÉNÉVOLES

Les lycéens sont intervenus sur différentes missions. L’enjeu a été de les faire rouler sur plusieurs postes, en binôme avec des jeunes d’autres lycées, mais aussi de leur laisser du temps libre pour qu’ils puissent visiter le village et assister aux spectacles.

Cinq missions bénévoles ont été proposées aux jeunes lycéens.

ACCUEIL / CONSIGNE

Accueillir les festivaliers, consigner et ranger leurs affaires, les renseigner.

ACCUEIL ESPACE BENEVOLAT

Accueillir les festivaliers au sein de l’espace bénévolat, les renseigner sur la programmation de l’espace, les inviter à participer aux animations.

BUVETTE

Servir les festivaliers, gérer les stocks de boissons, trier et jeter les déchets.

 

LOGES

Accueillir les lycéens artistes, les accompagner en loges et sur scène pour faciliter leurs passages.

 


Projet « Robotique et Education Populaire : donner du sens au code » 2021-2023

La Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine et 14 structures de la région sont partenaires de la RoboCupJunior, compétition internationale de robotique annuelle qui aura lieu à Bordeaux en 2023.

Qu’est-ce que la RoboCupJunior ?

Créée en 1996 par Hiroaki KITANO, l’objectif final est de mettre au point une équipe de robots totalement autonomes capable de vaincre l’équipe humaine championne du monde de football.

Le volet « junior » de la RoboCup forme une communauté internationale regroupant des milliers d’équipes à travers le monde. En Asie, en Europe ou encore sur le continent américain, les jeunes concourent lors de compétitions RoboCup régionales, nationales et continentales pour accéder enfin à l’édition annuelle de la RoboCup, Montreal en 2018, Sydney en 2019, Bangkok en 2022 et Bordeaux en 2023.

La Ligue de l’enseignement est partenaire sur le volet « junior » de la RoboCup qui  est ouvert aux jeunes de 11 à 19 ans, constitués en équipes de 2 à 5 membres. C’est une compétition qui demande aux jeunes des compétences en électronique, en informatique mais surtout un véritable travail d’équipe !

La RoboCupJunior se décline en 3 leagues, au choix:

  • Football. Les élèves doivent développer des robots à roue capable de jouer à une version simplifiée du jeu mais de façon autonome.
  • On Stage. Les équipes doivent mettre au point un spectacle faisant appel à des robots et plus largement à des dispositifs mécatroniques.
  • Rescue. Les robots développés par les enfants doivent effectuer un parcours semé d’embûches et mettre en lieu sûr des victimes.

Il est également possible de participer sur la league Discovery, qui n’est pas soumise à un jury et dédié à un public plus jeune.

Une fois leur league choisie, et un accompagnateur désigné, les jeunes sont prêts à monter leur projet ! Le jour J, ils présentent leur performance devant le jury et le public, puis sont interrogés par le jury durant un face-à-face de 15 minutes.

Une mobilisation en région Nouvelle-Aquitaine

La Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine a déposé en 2018 un projet nommé « Robotique et éducation populaire : donner du sens au code » auprès du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine.  L’objectif : faire émerger des équipes de jeunes de l’ensemble des départements de Nouvelle-Aquitaine, soit 12 départements.

Aujourd’hui, le projet perdure, grâce à de nouveaux financeurs comme la Caisse des Dépôts et Consignation, qui nous soutient jusqu’en 2023.

Le projet est formé par une équipe de techniciens de toute la région, provenant des Ligues de l’enseignement départementales ou de structures affiliées. Ce collectif d’acteur se réunit tous les trimestres afin de construire ensemble ce projet jusqu’à juillet 2023.

Afin de développer le projet de manière efficiente, voici les différentes actions proposées, à destination des enfants et des jeunes, des acteurs éducatifs et des parents :

  • Des ateliers de robotique gratuits pour des centaines d’enfants et de jeunes ;
  • Un canal sur le réseau Discord + un groupe facebook prochainement créé ;
  • 2 formations de formateurs « robotique et programmation » afin de permettre aux salariés et bénévoles de devenir formateurs en robotique éducative (mars 2022 et début 2023) ;
  • 1 formation « robotique et programmation » par département de Nouvelle-Aquitaine, afin d’outiller les acteurs éducatifs départementaux (animateurs, enseignants, éducateurs…) à l’animation de parcours pédagogiques pour des jeunes entre 5 et 20 ans ;
  • 2 cafés-parents, ouverts à toutes les résidentes et tous les résidents de la région, en visioconférence, en soirée durant le mois de mars, sur le sujet des enfants et des écrans ;
  • Des cafés-parents en présentiel, dans les structures partenaires, tout au long de l’année ;
  • L’organisation de la compétition associative régionale, le 16 avril 2022 (date à définir pour 2023);
  • La participation à la RoboCupJunior nationale, et pourquoi pas (si l’équipe est sélectionnée) internationale à Bangkok en 2022 puis Bordeaux en 2023 !

Des équipes motivées

12 équipes ont été constituées et ont participé à la RoboCupJunior (édition virtuelle) de 2021. Pour 2022, ce sont déjà 10 équipes qui sont pré-inscrites, provenant de toute la région !

Vous êtes intéressé par la démarche ? Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement à la RoboCupJunior, de formation, ou vous inscrire aux café-parents ?

N’hésitez pas à nous contacter !

Rejoignez le groupe facebook dédié au projet : Robotique pédagogique pour tous : Eduquer au et par le code

Contacts

 Sarah Gourvil, Chargée de projets éducation, jeunesse, numérique : sgourvil@liguenouvelleaquitaine.org

 

Avec le soutien de 

       

Dossier de presse

Exposition « Les Jeunes Néo-Aquitains s’Engagent 2021», du 7 au 31 mars 2022, Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine (Poitiers)

Du 7 au 31 mars 2022, au sein du site de Poitiers, la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine propose une exposition autour de l’événement annuel jeunesse « Les Jeunes Néo-Aquitains s’Engagent » 2021.

L’édition 2021 s’est déroulée les 22, 23 et 24 octobre, au Village Vacances l’Airial à Sauméjan (47). Le thème était : Notre société dans 10 ans… et nos libertés ?

Lors de ces journées, il s’est agi, pour les jeunes participant·e·s, de travailler et réfléchir sur le thème de la liberté, mais aussi autour de notions transversales telles que : l’égalité, l’altérité, la différence, les discriminations, la démocratie participative, l’inclusion et la diversité. En dédiant un espace de dialogue constructif par et pour les jeunes, les JNAE ont vocation à soutenir la jeunesse dans ses attentes, ses idées, ses réflexions, quant à l’élaboration d’une société inclusive, durable, solidaire, humaine.

Pour la première fois, les travaux réalisés par les jeunes lors des JNAE font l’objet d’une exposition, cela, grâce au soutien financier de l’Agence Erasmus+ France.

A l’instar de la programmation des JNAE, cette exposition a été conçue par les jeunes. Ce sont 4 ancien·ne·s participant·e·s à l’événement : Louise Bergère-Sonnerat, Arnaud Tomas, Killian Carlu, Maylis Béroujon qui en ont réalisé la mise en forme et les contenus.

Cette exposition a vocation à :

  • Retracer le déroulé des journées, afin de faire vivre aux visiteurs et visiteuses les questionnements, échanges, propositions ayant émergé lors du week-end.
  • Restituer et valoriser les travaux écrits et artistiques produits par les jeunes.

L’exposition est en accès libre du 7 au 31 mars 2022, de 9h à 17h
à la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine, salle Opale,  33 rue Saint Denis, Poitiers

Le vendredi 18 mars 2022, à 18h, aura lieu un temps fort autour de l’exposition.
Les jeunes participant·e·s ayant conçu l’exposition seront présent·e·s.
Ils·elles animeront un temps de rencontres et d’échanges dès 19h.

Contact et informations : 05 49 88 88 29 – education@liguenouvelleaquitaine.org

Afin de pleinement profiter de l’exposition, il est recommandé d’installer un lecteur de QR code sur votre smartphone ! Vous pourrez entendre et voir textes, chanson, podcast et vidéo.

L’exposition est divisée en 6 points, répartis au sein de la même salle.

  1. Contextualisation de l’exposition :
    • Ce que sont les JNAE
    • Pourquoi cette exposition ?
  2. Frise chronologique « une histoire de la liberté » & ateliers d’échanges : photographies et extraits des échanges entre jeunes lors des ateliers
  3. Ateliers thématiques (liberté d’expression, liberté de disposer de son corps, liberté numérique, liberté de circulation/déplacement, liberté d’agir et environnement) : réflexions et propositions des participant·e·s issues des ateliers et photographies
  4. Apéritif et concert : photographies et écoute du groupe musical Valjean, qui a donné un concert aux JNAE
  5. Portraits d’engagé·e·s : Photographies et présentation de 5 jeunes participant·e·s aux JNAE
  6. Ateliers créatifs :
    • Vidéo : réalisation d’un film
    • Radio : réalisation d’un podcast, incluant des interviews
    • Écriture de textes en écoute
    • Musique et théâtre : écriture d’une chanson théâtralisée en écoute
    • Arts plastiques : création de 4 affiches

L’exposition s’achève en proposant aux visiteurs et visiteuses de répondre à la thématique des JNAE : « Et vous : que souhaitez-vous dans 10 ans ? »


Un reportage en direct a été réalisé autour de l’exposition, avec la participation de Louise et Arnaud, participants de l’édition 2021et membres du comité de pilotage des JNAE, et Rita Silva Varisco, Responsable développement régional et veille institutionnelle.

Le reportage est disponible sur la plateforme média de la Ligue de l’Enseignement:

Revoir le directRevoir le direct (résumé)

L’ensemble des photographies ont été réalisées par Sarah Gourvil, à l’exception des photographies « Portraits d’engagé·e·s », réalisées par Julie Doniol-Valcroze.

A l’instar des JNAE, l’exposition est itinérante. Pour ceux qui souhaitent l’exposer au sein de leur lieu, vous pouvez envoyer votre demande  à education@liguenouvelleaquitaine.org.

Téléchargez la fiche technique ici :

FICHE TECHNIQUE

Et retrouvez le livret d’exposition :

Livret d'exposition
18 février 2022In Non classéBy Emma LAURENT

RETOUR SUR L’ÉDITION 2021 « LES JEUNES NEO-AQUITAINS S’ENGAGENT (JNAE) »

Les 22, 23, 24 octobre 2021, au Village Vacances l’Airial, à Sauméjan, dans le Lot-et-Garonne, 76 personnes ont participé à la 5e édition des JNAE. Un événement organisé par la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine.

Les JNAE ont compté la présence de :

36 jeunes âgés de 17 à 27 ans, issus de 7 départements, dont :

et 22  invités

  • 5 élus de la République
    • Sandrine Laffore, Élu.e, Conseillère régionale de territoire (47)
    • Émilie Maillou, Élue au Conseil départemental 47
    • Franck Lamas, Élu au Conseil départemental 40
    • Pierre Jeanneau, Maire de Saint Pastour (47), Président de la Fd47
    • Françoise Rivette Bourdas, Mairesse de Sauméjan (47)
  • 1 nommé par le Président de la République
    • José Balancho, Délégué défenseur des Droits en Lot et Garonne
  • 16 personnes représentant 12 structures
    • Emmanuelle Fourneyron, Présidente du CESER Nouvelle-Aquitaine
    • Dominique Niorthe, membre du CESER Nouvelle-Aquitaine, Président du Centre régional des associations de jeunesse et d'éducation populaire CRAJEP (86)
    • Bernadette Bonnac-Hude, membre du CESER Nouvelle-Aquitaine, Présidente du Centre Information sur les Droits des Femmes et des Familles CIDFF Gironde (33)
    • Sonia Oudin - Amnesty International (33)
    • Béatrice Voisin Faugères, Orlane Liria, Romain Vernaujou - Le Refuge (47)
    • Denis Savy, Bertrand Rosenthal - Ligue des Droits de l’Homme (47)
    • Stefania Spinapolice - Maison de l'Europe 47
    • Alisson Fernandez - Promeneurs du net (40)
    • Elsa Petitberghien, François Le Guennec, Aurélien Péré - Alternatiba (47)
    • Patrick Figeac, Cathy Huguet - Radio Bastides (47)

[NB : Il est à préciser que l’événement a vu l’annulation de la participation de jeunes, préalablement inscrits, cela étant dû au contexte sanitaire. En effet, des cas (contact) de Covid-19, mais aussi l’obligation de présentation du pass sanitaire ont pâti sur le nombre de personnes initialement inscrites.]

Jeunes et invités se sont donc rencontrés autour de la thématique « Notre société dans 10 ans… et nos libertés ? ».

Des temps d’animations, d’ateliers de réflexion et de débats, d’ateliers créatifs ont ponctué ce week-end riche en réflexions, émotions, propositions et créations artistiques.

SAMEDI 23 OCTOBRE

Matinée

Le week-end a été inauguré par :

  • Priscilla Nguyen Van, Déléguée Générale adjointe, FD47
  • Christophe Saint Léger, Directeur de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine,
  • Rita Silva Varisco, Responsable développement régional et veille institutionnelle à la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine.

Cette introduction a permis de présenter les actions menées par la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine, l’événement JNAE (projet, contenu et objectifs).

Après l’ouverture de l’événement, des animations participatives (quiz, jeu de la cellule) ont été proposées afin d’installer une ambiance conviviale permettant aux jeunes de faire connaissance entre eux.

S’en est suivi un apport théorique ludique, un jeu de piste intitulé « La liberté dans l’histoire et à l’avenir » a ensuite été proposé pour :

  • Sensibiliser à la thématique du WE,
  • Donner aux jeunes des ressources pédagogiques et informatives liées à la thématique,
  • Initier les questionnements et ouvrir les échanges de la journée.

Le jeu était composé de :

  • une frise organisée en 5 parties :
    • Antiquité
    • Jusqu’au XVIIIe siècle,
    • XIXe siècle,
    • XXe siècle,
    • XXIe siècle.
  • Et de 78 cartes, chaque carte mettant en lumière :
    • Un personnage historique (intellectuel, artiste, politique, et autres),
    • Une loi,
    • Un fait, un événement historique majeur,
    • Un groupe, collectif, association, mouvement, ayant œuvré, lutté, à une liberté de droit fondamental, …

L’ensemble des cartes retraçait donc une histoire des libertés, cela, en incluant divers axes tels que les droits individuels et collectifs, l’égalité hommes/femmes, de genre, l’environnement, le numérique, les migrations, le droit à disposer de son corps, etc.

Une frise vierge avait donc été installée au préalable dans la salle plénière. Les participants, divisés en 6 groupes, chacun associé à une couleur ont dû rechercher leurs enveloppes respectives, cachées au sein du parc de l’établissement. Une fois les cartes retrouvées, les participants durent les disposer sur la frise murale, en fonction de la date indiquée sur la carte.

Après complétion de la frise, les jeunes ont chacun choisi une carte : une carte qui les touche, les interpelle, les concerne. Ensuite, accompagnés par les référents jeunesse de la Ligue, il leur a été proposé de prendre individuellement la parole pour expliquer, commenter le choix de la carte. L’objectif était ainsi d’initier les échanges, soulever des questionnements, aborder des points jugés importants pour eux, mais aussi de découvrir des notions et des faits diversifiés liés à la thématique de la liberté.

Après-midi

L’après-midi, les jeunes se sont répartis sur des ateliers afin d’échanger autour de 5 thèmes :

  1. Liberté d’expression
  2. Liberté numérique
  3. Liberté de disposer de son corps
  4. Liberté d’agir et environnement
  5. Liberté de circulation et de déplacement

Ateliers de réflexion jeunes et invités :

Dans un premier temps, les jeunes ont réfléchi et travaillé entre eux, afin d’émettre des constats, pointer des problématiques et élaborer des propositions potentielles en rapport avec la thématique choisie.

Dans un second temps, les invité·e·s ont rejoint les groupes de travail. Les jeunes leur ont présenté leurs réflexions et propositions, dans l’espoir d’en concrétiser certaines avec leur soutien.

Puis, dans un dernier temps, pour que toutes les personnes présentes puissent profiter des réflexions, chaque groupe a présenté ses travaux en plénière. Chaque groupe était représenté par un binôme, composé d’un jeune et d’un invité, en charge de rapporter les échanges et réflexions menés au sein de son atelier.

La journée s’est conclue avec un apéritif, suivi d’un concert par le groupe bordelais Valjean.

DIMANCHE 24 OCTOBRE

Matinée

En début de matinée, une balade et une activité yoga ont été proposées, suivies d’un réveil dynamique collectif.

Les travaux ont ensuite repris sur une note plus ludique via la proposition de 5 ateliers de création artistique :

  1. Arts plastiques,
  2. Écriture,
  3. Musique et théâtre
  4. Radio (atelier proposé par Radio Bastides)
  5. Vidéo (atelier proposé par la JA Impulsion)

Après-midi

En début d’après-midi, chaque atelier a restitué ses productions auprès de l’ensemble des participants. Ensuite, les jeunes ont été invités à évaluer la journée via l’outil interactif Beekast.

Enfin, les JNAE ont été clôturées par le comité de pilotage qui a chaleureusement remercié l’ensemble des participant.e.s.

------

------

Suivez l’actualité des JNAE en vous abonnant aux pages Facebook et Instagram

 


Meilleurs voeux 2022

Les administratrices, les administrateurs et toute l'équipe de salarié.e.s de la LIGUE de l'enseignement Nouvelle-Aquitaine vous souhaitent une belle et heureuse année 2022.


Projet de partenariat stratégique pour la jeunesse « Evaluate, Engage, Empower - Childrens's rights, Youth Goals and Partnership”

En collaboration avec 3 structures européennes, la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine participe à un projet de partenariat stratégique pour la jeunesse intitulé : « Evaluate, Engage, Empower - Childrens's rights, Youth Goals and Partnership” (Évaluer, engager, responsabiliser - Droits de l'enfant, objectifs pour la jeunesse et partenariat) 2021-2023

PARTENAIRES

Coordinateur du projet :

Jugendwerk der AWO Hessen-Süd

Francfort, Allemagne

Association de jeunes, pour les jeunes, l'AWO Hessen-Süd défend les intérêts des enfants, des adolescents et des jeunes adultes et prend en compte leurs préoccupations. Le travail de jeunesse de l’association entend la mise en oeuvre de plusieurs actions axées sur la culture, les vacances, les loisirs, les événements politiques.

https://jw-awo.de/

Curba de Cultura

Izvoarele, Roumanie

Curba de Cultura est une ONG qui a pour but d'étendre les programmes pour la jeunesse aux jeunes des zones rurales. Elle se consacre à l'apprentissage, à la culture et aux opportunités de participation pour développer l'éducation et la participation communautaire des jeunes en Roumanie.

http://evs.curbadecultura.ro/

Lojtra

Litija, Slovénie

Lojtra est une ONG ayant pour objectif de soutenir et de donner aux jeunes les moyens de devenir des membres actifs de leurs propres communautés locales, d'identifier et de répondre activement à leurs propres besoins et intérêts, et d'assumer la pleine responsabilité de leurs actions.

https://www.drustvolojtra.si/ 

 

La Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine

Bordeaux, France

CONTEXTE DU PROJET

En lien avec la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (qui a fêté ses 30 ans en 2020) et la stratégie de l’Union Européenne pour la jeunesse, les 4 structures ont souhaité déposer un dossier Erasmus+ autour de ces 2 axes.

Coordonné par Jugenderk, le partenariat stratégique a pour but de permettre les rencontres et visites de terrain afin d’améliorer et d’échanger autour des pratiques liées au travail de jeunesse en Europe

OBJECTIFS

- Intégrer les droits de l'enfant au sein des cultures de travail des structures partenaires,

- Développer des recommandations concrètes pour le travail transnational de jeunesse en Europe, pouvant être utilisées par des structures dans les régions partenaires et au-delà,

- Réfléchir et développer une pratique du travail de jeunesse en relation avec les objectifs européens pour la jeunesse,

- Établir et approfondir des partenariats transnationaux stables qui constituent la base de la coopération future dans le domaine transnational.

PRODUCTION

Un guide pour soutenir et outiller les acteurs de jeunesse dans la réalisation de projets incluant les droits de l’enfant et les objectifs européens de la jeunesse.

Après un kick off organisé les 12 et 13 juillet dernier, à Hanau, en Allemagne, la Ligue de l’enseignement accueille l’ensemble des partenaires les 1er, 2 et 3 décembre 2021 à Bordeaux. Au programme : présentation du projet jeunesse de la LENA, de ses membres et partenaires, des actions qu’elle mène, mais aussi des échanges, visites, sorties, pour travailler de concert aux prochaines étapes du projet.

 

Dans le cadre de la journée internationale des Droits de l’Enfant se déroulant chaque année le 20 novembre, les partenaires ont créé un quiz !

Pour jouer et tester ses connaissances sur les droits de l’enfant, c’est ici : https://quizizz.com/join/quiz/6194dcdab589aa001d2109ea/start


Jamais trop tôt pour agir - le Livre blanc des Juniors Associations

En 2021, pour les 120 ans de la loi de 1901, des jeunes engagé·e·s en JA de toute la France se sont mobilisé·e·s autour d’un projet commun : Délibér’action. Projet de plaidoyer organisé par le Réseau National des Juniors Associations, Délibér'action a permis la récolte de la parole de jeunes engagé·e·s, via la réalisation d’une consultation en ligne et de rencontres locales.

L’ensemble des réflexions portées par les jeunes est aujourd’hui compilé au sein d’un Livre blanc, qui a fait l’objet d’une restitution nationale en septembre 2021, à Paris.

Ce Livre blanc est un état des lieux non exhaustif du droit d’association des mineur·e·s en France. Il invite à la réflexion quant à la place donnée aux jeunes dans la société et à l’importance qu’on accorde à leurs projets et leurs initiatives. En outre, il recense des propositions pour contrer les freins liés à l’engagement des jeunes mineur·e·s.

Le document est organisé en 5 parties, chacune abordant les problématiques auxquelles les jeunes sont confronté·e·s dans leur parcours d'engagement.

  1. Reconnaissance et valorisation de l’engagement collectif des mineur·e·s

Les jeunes engagé·e·s, pleinement acteur·rice·s de leur territoire et vecteur·rice·s de dynamiques humaines et sociétales, revendiquent leur capacité d’agir et prétendent à la reconnaissance de leur pratique d’engagement. Ainsi, les Juniors Associations invitent les adultes à se questionner sur leurs propres stéréotypes et leurs représentations des jeunesses, pour ensuite changer de posture et reconnaître aux mineur·e·s leur capacité de s’engager de façon collective et autonome.

  1. Le soutien des collectivités territoriales

Il est demandé aux collectivités territoriales de faire preuve d’adaptabilité avec le public mineur, jusqu’alors trop souvent écarté. Les jeunes évoquent ici le besoin d’être reconsidéré.e.s par l’ensemble des acteur·rice·s des collectivités territoriales comme de potentiel·le·s partenaires, des citoyen·enne·s, sans les identifier ou les réduire constamment à leur âge. Cela peut s’organiser en partageant, par exemple, les actions des jeunes sur les espaces de communication municipaux, en valorisant ces initiatives dans le journal de la ville ou en les invitant aux carrefours des associations, mais aussi en les soutenant financièrement. Les collectivités et, plus largement les institutions, permettraient aux jeunes de se sentir reconnu·e·s, insuffleraient un élan supplémentaire à leurs initiatives, tout en mettant en avant la pluralité des actions menées sur leur territoire.

  1. Vers un milieu scolaire favorable à l’engagement collectif des mineur·e·s

Il s’agirait de développer une culture de l’engagement au sein du milieu scolaire, ce qui en ferait un environnement favorable au développement d’une conscience citoyenne. Ce serait, par exemple, systématiser le soutien logistique et matériel à ceux·celles qui portent des projets. En effet, les jeunes ne bénéficient pas toujours d’un lieu où se réunir pour concevoir ces projets, ou peinent à accéder aux moyens matériels pour les mettre en place (postes informatiques, imprimantes, etc.). En cela, mettre à leur disposition des salles de réunion et des outils constituerait un premier pas important dans la reconnaissance et le soutien des projets de jeunes à l’école.

  1. Outils et moyens d’agir

Le RNJA demande, en son nom propre, la conduite d’un état des lieux le plus large et le plus minutieux possible du droit associatif des mineur·e·s en France et des circonstances réelles d’application de ce droit. En effet, selon les résultats récoltés et les situations constatées, compléter la loi par d’éventuels décrets garantiraient leur mise en œuvre et fourniraient aux jeunes les ressources qu’ils revendiquent légitimement par le biais de campagnes d’informations sur ce droit fondamental.

En outre, les institutions bancaires, parties prenantes du fonctionnement du paysage associatif en général, participent à ses avancées : accorder sa confiance à des jeunes engagé·e·s désireux·euses de s’investir dans des actions, c’est choisir d’investir dans l’édification d’une vie associative saine et prospère.

  1. CONSCIENTISER LES INEGALITES DE GENRE

Il ne suffit pas de former les jeunes. Former les adultes de leur entourage, et ceux impliqué·e·s dans leurs projets, est urgent, dans la mesure où les accompagnant·e·s (et par extension, travailleur·euse·s jeunesse, enseignant·e·s, etc.) étant quotidiennement au contact de jeunes, ils ne peuvent ignorer les enjeux que cela implique.

Par ailleurs, Juniors Associations peuvent être invitées lors de la mise en place de débats politiques auxquelles sont aussi conviées des associations militantes spécialisées sur la question. Enfin, il serait pertinent de lancer des appels à projets sur les questions des inégalités de genre, appels à projets qui seraient également accessibles aux Juniors Associations afin qu’elles puissent défendre leurs valeurs et participer à l’avancée de ces causes, dans l’intérêt général, en étant reconnues.

---- 

La Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine a contribué à la réalisation de ce livre blanc en organisant un rassemblement régional de Juniors Associations le samedi 29 mai 2021 à l’espace jeunes de Marmande (47).

(Restitution de la journée disponible ici)

Ce sont 43 jeunes néo-aquitains qui ont ainsi parlé de leur engagement et formulé des propositions pour le visibiliser et le faire (re)connaître.

Dans la continuité de ce travail de valorisation autour de la démarche Junior Association, la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine s’est engagée à diffuser et présenter le Livre blanc aux décideur·euse·s techniques et politiques locaux, pour que la voix des jeunes soit entendue et que la discussion mène à l'action.

Pour consulter le Livre blanc, c’est ici.

Download the English version of the white paper “It’s never too early to take action” here  


Projet EU-RATE / EU-RATE Project

La Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine et 5 structures européennes, la Scuola Di Robotica (Italie), Elektrons Libres (France) Le Gymnasium GoetheSchule (Allemagne), La Escola Secundaria de Barcelinhos (Portugal) et le MNU (Allemagne) travaillent depuis octobre 2020 autour du projet EU-RATE (European Robotic Access To Everybody) financé par ERASMUS +.

L’objectif, outiller les enseignants et acteurs éducatifs et faciliter la mise en place de projets de robotique éducative auprès des 8-14 ans.

Dans ce cadre, nous avons réalisé une étude concernant les usages en robotique éducative dans nos différents pays, étayée par des questionnaires envoyés en direction des parents, des enseignants, des parties-prenantes et des jeunes ainsi que des interviews dirigées d’experts. De cette étude ont été dégagées des recommandations pour la suite de notre projet.

Nous vous proposons de retrouver la synthèse de cette étude en anglais ici et la publication complète ici  (en anglais).

La synthèse de la publication est également disponible dans les 4 langues :

en portugais ici

en italien ici

en français ici

et en allemand ici.

Lire la newsletter 1 d'Octobre 2021 ici

Lire la newsletter 2 d'Avril 2022 ici

Pour plus d’informations sur le projet :

Site web : https://www.eu-rate.eu/

Facebook : https://www.facebook.com/EuRATE

Twitter : https://twitter.com/eu_rate

Instagram : https://www.instagram.com/eu_rate/

🇬🇧 English version

Ligue de l'enseignement Nouvelle-Aquitaine and 5 European organisations, Scuola Di Robotica (Italy), Elektrons Libres (France), Gymnasium GoetheSchule (Germany), Escola Secundaria de Barcelinhos (Portugal) and MNU (Germany) have been working since October 2020 on EU-RATE (European Robotic Access To Everybody) project financed by ERASMUS +.

The goal is to empower teachers and educational actors and facilitate the implementation of educational robotics projects for 8-14 year old students.

Within this framework, we carried out a study on the uses of educational robotics in our different countries, supported by questionnaires sent to parents, teachers, stakeholders and young people, as well as guided interviews with experts. From this study, recommendations for the continuation of our project have been drawn up.

You can find the summary of the study here and the full publication here.

The summary of the publication is also available in the 4 languages :

in Portuguese here

in Italian here

in French here

and in German here.

For more informations :

Website : https://www.eu-rate.eu/

Facebook : https://www.facebook.com/EuRATE

Twitter : https://twitter.com/eu_rate

Instagram : https://www.instagram.com/eu_rate/


Les jeunes Poitevins et Poitevines en vacances à Mornac-sur-Seudre, colonie VPT

Cet été, de nombreux jeunes Poitevins et Poitevines sont partis en colonies de vacances avec Vacances Pour Tous

Notamment, un séjour à Mornac-sur-Seudre avec au programme : initiation à l'équitation, surf en bord de mer, etc...

Retrouvez-ici la vidéo