Robotique et éducation populaire

La LIGUE de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine se réengage pour le maintien de ses activités autour de la RoboCup Junior, compétition de robotique dédiée aux plus jeunes.

Mais la RoboCup Junior, qu’est-ce que c’est ?

Le volet « junior » de la RoboCup forme une communauté internationale regroupant des milliers d’équipes à travers le monde. En Asie, en Europe ou encore sur le continent américain, les jeunes (de 11 à 19 ans) concourent lors de compétitions RoboCup régionales, nationales et continentales pour accéder enfin à l’édition annuelle de la RoboCup, Montréal en 2018, Sydney en 2019, Bordeaux en 2023.

La RoboCup junior se décline en 3 leagues :

  • Football. Les élèves doivent développer des robots à roue capable de jouer à une version simplifiée du jeu mais de façon autonome.
  • On Stage. Les équipes doivent mettre au point un spectacle faisant appel à des robots et plus largement à des dispositifs mécatroniques.
  • Rescue : Maze & Line. Les robots développés par les enfants doivent effectuer un parcourt semé d’embuches…

Le projet Robotique et Education Populaire – renouvellement du projet

Depuis 2018, La LIGUE de l’enseignement, association partenaire de l’École, s’engage pour l’éducation aux médias et aux outils numériques des enfants et des jeunes, afin de les accompagner à devenir des citoyens critiques et acteurs de la société numérique de demain.

Les activités robotiques sont d’excellentes portes d’entrées pour accompagner les enfants et les adolescents dans leur éducation numérique. À travers la construction et l’utilisation de robots, ils comprennent comment sont construites les machines qui nous entourent et à travers leur programmation, comment les algorithmes peuvent influencer notre quotidien.

C’est pour cette raison que la LIGUE de l’enseignement a renouvelé son engagement pour favoriser l’émergence d’équipes de jeunes RoboCupers aux différentes compétitions de la RoboCup Junior, sur ses volets académiques, nationaux et internationaux. La RoboCup mondiale est l’un des évènements scientifiques et technologiques les plus importants en matière de recherche et formation.

Depuis 2018, la LIGUE et les associations partenaires, soutenues par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, ont accompagné 36 équipes extrascolaires, initié 3539 jeunes à la robotique sur le temps péri et extrascolaire, formé 83 acteurs éducatifs et missionné 14 volontaires en service civique.

Initialement prévue en 2020, la compétition internationale RoboCup devait avoir lieu à Bordeaux en 2021. Finalement, la situation sanitaire ne permet pas encore de se retrouver en présentiel cette année, c’est pourquoi l’évènement est maintenu en visioconférence. Toutefois, Bordeaux accueillera bien la RoboCup en 2023 !

Aujourd’hui, anciennes et nouvelles équipes sont motivées pour participer à l’évènement annuel, ainsi que les volontaires en services civiques, bénévoles et salariés engagés.

Les actions régionales

Le projet « Robotique et éducation populaire : donner du sens au code » est un projet formé par une équipe de techniciens de toute la région, provenant des LIGUE de l’enseignement départementales ou d’associations affiliées. A ce jour, sont investies avec nous des fédérations de la Ligue de l’enseignement et des associations dans les départements suivants :

  • Charente – CSCP Amicale Laïque Gond-Pontouvre
  • Charente-Maritime – Ligue de l’enseignement de la Charente-Maritime
  • Corrèze – Association TUCSS
  • Creuse – Association CAVL Agir
  • Dordogne – Ligue de l’enseignement de la Dordogne
  • Gironde – Ligue de l’enseignement de la Gironde
  • Haute-Vienne – Ligue de l’enseignement de la Haute-Vienne
  • Landes – Ligue de l’enseignement des Landes
  • Lot-et-Garonne – Ligue de l’enseignement du Lot-et-Garonne
  • Pyrénées-Atlantiques – Ligue de l’enseignement des Pyrénées-Atlantiques
  • Vienne – Ligue de l’enseignement de la Vienne
  • Deux-Sèvres (en cours de signature)

Ce collectif d’acteur se réunit tous les trimestres afin de construire ensemble ce projet.

Si vous souhaitez rejoindre cette dynamique, n’hésitez pas à contacter l’association référente de votre département  ou la coordinatrice régionale à l’adresse sgourvil@liguenouvelleaquitaine.org .

Afin d’outiller les fédérations départementales de toute la Nouvelle-Aquitaine via ses acteurs de terrain, qui soutiendront l’apprentissage des enfants et des jeunes et formeront les acteurs éducatifs est prévu la mise en place de :

  • 1 webinaire « initiation à la robotique pédagogique » en 5 séances du 1er au 18 décembre 2020 ;
  • 1 formation « robotique et programmation » par département de Nouvelle-Aquitaine, afin d’outiller les acteurs éducatifs (animateurs, enseignants, éducateurs…) à l’animation de parcours pédagogiques pour des jeunes entre 8 et 19 ans ;
  • Des parcours gratuits d’initiation à la robotique pour les jeunes entre 8 et 19 ans dans tous les départements ;
  • Une rencontre régionale en visioconférence entre les équipes prévue le 24 mars 2021
  • Une rencontre interdépartementale en présentiel, prévue le 7 avril 2021

Les rendez-vous à ne pas manquer :

 

·         Robot Makers Day 2021 – RoboCup Académique :

Le 5 mai 2021, en visioconférence

  • Rdv d’information pour les modalités de participation le 25 février 2021
  • Envoi d’une vidéo pour participer au concours avant le 21 avril 2021.

·         Robocup Junior France 2021

  • Lancement des challenges le 15 mai 2021.
  • Deadline d’envoi de la vidéo : 10 juin 2021.

·         Robocup Internationale 2021

Du 23 au 29 juin 202, en visioconférence.

Et nous nous retrouverons en présentiel, au Parc des Expositions de Bordeaux pour accueillir la RoboCup internationale en 2023 !

Avec le soutien de 


« À la découverte du possible : rencontre avec des Juniors Associations de Nouvelle-Aquitaine »

Afin de promouvoir le dispositif Junior Association, la Ligue de l’Enseignement Nouvelle Aquitaine a coordonné la conception et la réalisation d’un film présentant le parcours de jeunes engagés au sein de Juniors Associations. Néanmoins, en raison du contexte de pandémie, les tournages en présentiel initialement prévus au sein des JA ont dû être annulés. C’est ainsi que la LENA a demandé aux jeunes membres des JA de répondre à des questions, puis, d’enregistrer leurs réponses par eux-mêmes, en se filmant via leur téléphone portable. L’ensemble des vidéos réalisés par les jeunes ont été habillées et montées par un prestataire vidéo : La Parabole.

Ce film a pour objectif de retracer l’expérience de jeunes engagés dans la mise en œuvre de leur projet collectif. Il valorise des dynamiques d’engagements jeunesse fortes.

Le film est conçu en 3 temps :

  • Sont évoqués la création et le fonctionnement du dispositif Junior Association, via les interventions de Périne Sauvage, administratrice du Réseau National des Juniors Associations et Sarah Bilot, déléguée générale du Réseau National des Juniors Associations ;
  • Sont ensuite abordés le rôle et les missions du relais départemental Junior Association, avec l’intervention de Txomin Olazabal, relais départemental Junior Association (Ligue de l’Enseignement de la Gironde) ;
  • Puis viennent les témoignages de jeunes membres engagés au sein de 3 Juniors Associations : Ecolokias (Mont de Marsan, Landes), L’Effet Mer (Morlaàs, Pyrénées-Atlantiques), Les Juniors Voyageurs (Carbon-Blanc, Gironde). Les jeunes évoquentles projets et les actions menées au sein de leurs Juniors Associations respectives.

En 2021, le film fera l’objet d’une diffusion et d’une programmation régionales auprès de l’ensemble des partenaires de la Ligue de l’Enseignement en Nouvelle-Aquitaine. Véritable outil promotionnel, ce film a pour mission de sensibiliser les jeunes, mais aussi les adultes (animateurs, acteurs éducatifs,  élus,…), à cet outil essentiel d’éducation à la citoyenneté qu’est la Junior Association.

Pour visionner la vidéo, cliquer ICI

----

Qu’est-ce qu’une Junior Association ?

Une Junior association permet à des jeunes entre 11 et 17 ans de s'organiser et de mettre en œuvre leurs projets. Elle permet de se regrouper et de fonctionner, telle une association loi 1901. Le Réseau National des Juniors Associations fournit le cadre juridique nécessaire et accompagne les jeunes pour qu'ils puissent mettre en œuvre leur projet collectif. La Junior Association offre la possibilité de s'organiser dans une dynamique associative et de s'approprier un mode d'organisation démocratique et citoyen. Elle garantit la liberté d'expression, l'esprit d'initiatives des jeunes et reconnaît le droit d'agir aux jeunes.

----

Si vous souhaitez créer / gérer une Junior Association ou si vous avez envie d’accompagner une junior association, vous pouvez contacter votre relais départemental en cliquant sur le lien afférent à votre département :

  • Charente : ICI
  • Charente-Maritime : ICI
  • Creuse : ICI
  • Corrèze : ICI
  • Dordogne : ICI
  • Deux-Sèvres : ICI
  • Gironde : ICI
  • Haute-Vienne : ICI
  • Landes : ICI
  • Lot-et-Garonne : ICI
  • Pyrénées-Atlantiques : ICI
  • Vienne : ICI

ligue-enseignement


PROJET EU-RATE (2020-2023)

La Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine et 5 structures européennes, la Scuola Di Robotica (Italie), Elektrons Libres (France) Le Gymnasium GoetheSchule (Allemagne), La Escola Secundaria de Barcelinhos (Portugal) et le MNU (Allemagne) s’associent autour du projet EU-RATE (European Robotic Access To Everybody) financé par ERASMUS +.

Dans un monde où les outils numériques font de plus en plus partie de notre quotidien, éduquer les enfants et les jeunes à leur utilisation et à leur compréhension relève de la responsabilité des acteurs de l'éducation.

Machines, algorithmes, intelligence artificielle sont autant de  termes  qui  font  désormais partie du vocabulaire de chacun, même si on ne sait pas toujours ce qu'ils signifient. Les enjeux de l'usage conscient, de l'accès pour tous, de la compréhension, de l'éthique, de la protection des données personnelles, mais aussi de la formation technique aux métiers de demain sont aujourd'hui plus que jamais  au  cœur  des  débats des sociétés européennes, et les questions se posent dès la petite enfance.

L'éducation numérique et l'éducation par le numérique offrent des opportunités en termes d'éducation, de créativité et d'innovation, en plus de répondre à un besoin sociétal.

Le projet EU-RATE répond ainsi à la nécessité d'accroître l'intérêt et la réussite des jeunes pour les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques, en les rendant acteurs de leur utilisation et en promouvant des méthodes innovantes, à travers des kits pédagogiques robotiques ludiques accessibles à tous.

L'éducation au et par le numérique offre des opportunités en termes d'éducation, de créativité et d'innovation, en plus de répondre à un besoin sociétal.

Les objectifs du projet :

  1.  Donner les moyens aux enseignants qui souhaitent proposer des activités de robotique clé en main à faible coût.
  2. Faire comprendre aux enfants et aux jeunes la fabrication de l'information par l'action pour qu'ils deviennent des acteurs créatifs et responsables.
  3. Eduquer à l'informatique et sensibiliser à la logique algorithmique sous-jacente à tous les outils que nous utilisons, afin de prendre le pouvoir sur les machines.
  4. Promouvoir l'intégration de l'offre de compétences numériques dans les cursus.
  5. Favoriser la pensée critique notamment par l'enseignement des technologies et des sciences en adéquation avec les priorités de l'enseignement scolaire.
  6.  Préparer les enfants et les jeunes aux défis de la robotique comme la RoboCup, qui sont de formidables opportunités d'apprentissage dans de nombreux domaines (technologie, mathématiques, logique, anglais, gestion de projet ...) et de développement personnel.
  7.  Donner envie aux enfants et aux jeunes, en particulier aux filles, de s'intéresser aux métiers de l'ingénierie et du numérique.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, le projet EU-RATE visera le PUBLIC de manière directe ou indirecte:

  • Le public direct : les enseignants du primaire et du secondaire, en particulier ceux qui n'ont pas accès à la robotique pour des raisons de financement, de connaissance, de distance, etc. mais aussi la communauté éducative au sens large (éducateurs, parents, animateurs)  qui  aura  accès  à  la  formation  en  ligne;  Étudiants  de  14  ans  et  plus  en  tant que co-développeurs  du projet.
  • Le public indirect : jeunes de 8 à 10 ans et de 11 à 14 ans qui participeront à des activités périscolaires et / ou scolaires.

Ces objectifs seront atteints grâce à la mise en œuvre de :

  • un parcours pédagogique complet clé en main,
  • un robot à bas coût et éthique,
  • un logiciel de programmation simple d’utilisation,
  • séquences de tests tout au long du projet,
  • 2 formations, l'une sur le prototypage et l'autre sur la finalisation des prototypes et la pédagogie.
  • 6 événements multiplicateurs.

Chaque production sera open source, gratuite et accessible à tous pendant et après le financement Erasmus +.

Remplissez le questionnaire en ligne

Si vous souhaitez nous aider, nous sommes également toujours en recherche de structures partenaires prêtes à collaborer pour la mise en place de ce projet : contactez-nous !

Le partenariat peut prendre plusieurs formes, comme la relecture des fiches pédagogiques créées, le test du matériel et logiciel, l’accueil d’animations (tests des kits)  dans vos structures scolaires, périscolaires, extrascolaires…

Contact :

Sarah Gourvil, Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine– sgourvil@liguenouvelleaquitaine.org


Capsules vidéos « Paroles de volontaires »

La Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine s’est saisie du contexte de la pandémie de la Covid-19 pour réaliser 3 capsules vidéos intitulées « Paroles de Volontaires ».

De courte durée, ces capsules donnent la parole aux volontaires en service civique du réseau de la ligue de l’Enseignement en Nouvelle-Aquitaine. Les jeunes y témoignent de l’impact du confinement sur leur vie personnelle, leur mission et leur engagement.

Via un questionnaire qui leur a été soumis au préalable, les jeunes se sont enregistrés avec leur smartphone. Les vidéos ont ensuite été montées par un vidéaste. Ces capsules témoignages sont disponibles sur la page youtube de la Ligue de l'enseignement Nouvelle-Aquitaine.

Capsule 1 : Comment le confinement a impacté votre vie personnelle, votre mission, votre projet d’avenir ?

A découvrir ici :

https://youtu.be/um6QxzH3jwg

  • Capsule 2 : Pendant le confinement, avez-vous eu envie de vous rendre utile ? Avez-vous eu envie de vous engager ?

https://youtu.be/E7c_Y6OmXq4 

  • Capsule 3 : Au regard de la crise sanitaire, que voudriez-vous voir comme changement au sein de la société

https://youtu.be/WDjjK58xxxE

En plus de témoigner d’une époque particulière, ces capsules sont faites pour voyager et perdurer dans le temps ! Elles seront diffusées lors de temps de rassemblement de volontaires en service civique, afin d’initier discussions et débats.

Ces capsules ont pu être réalisées grâce aux fédérations départementales de la Gironde, du Lot-Et-Garonne et des Landes qui ont permis la mobilisation et la participation de 41 jeunes volontaires en service civique issus des départements des Landes, du Lot-Et-Garonne et de la Gironde.

 

Avec le soutien 


Projet Erasmus+ “Build your future piece by piece”

Erasmus+ est un programme européen visant à soutenir des actions dans les domaines de l’enseignement, de la formation, de la jeunesse et du sport. Le programme aide notamment les organisations à travailler dans le cadre de partenariats internationaux et à partager les pratiques innovantes dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.
Dans le cadre de ce programme, la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine participe à une action de coopération pour l’innovation « partenariat stratégique » intitulée Build your future piece by piece (BuildIT !)

Lancé en novembre 2020, et d’une durée de 24 mois, le projet vise à concevoir et partager une méthodologie pédagogique innovante appelée BBU (Building Based Upskilling).

Le BBU est une méthode d’apprentissage basée sur des jeux de construction, comme les puzzles et les blocs de construction, afin de rendre compréhensibles des concepts visuels et abstraits dans le monde réel.

Cinq organisations partenaires sont impliquées dans le projet :

Wyższa Szkoła Biznesu I Nauk O Zdrowiu 

Université de commerce et des sciences de la santé Lodz, Pologne

DAFO Gestión Estratégica

S.L., entreprise de gestion stratégique de projets Valladolid, Espagne

Eurocrea Merchant

Société de conseil en gestion, recherche et formation Milan, Italie

La Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine Bordeaux, France

Topcoach SRO

Entreprise de management éducatif et de coaching Bratislava, Slovaquie

Ensemble, les partenaires créeront et testeront une méthodologie éducative auprès d’un public d’apprenants, plus spécifiquement les NEET (Not in Education, Employment or Training – ni étudiant, ni employé, ni stagiaire). Elle aura pour objectif de :

  • fournir aux formateurs pour adultes des outils éducatifs innovants, mais aussi des connaissances, permettant de faciliter le processus d’apprentissage et le développement de compétences transversales de leurs apprenants ;
  • concevoir de nouveaux modèles et ressources pédagogiques adaptés à l’éducation des adultes.

Cette méthodologie BBU fera ensuite l’objet d’un manuel de 12 activités stratégiques basées sur le référentiel européen des 12 compétences transversales clés pour l’employabilité. La valeur innovante de cette production intellectuelle est alors de fournir une nouvelle ressource éducative gratuite adressée aux éducateurs et formateurs pour adultes, et ce, afin d’améliorer les méthodes d’enseignement.

Le manuel sera traduit en français, accessible et disponible à toute personne/organisation intéressée.

Pour suivre l’avancée du projet :

Site web du projet « BuildIT » : https ://www.builditproject.eu/

Page LinkedIn du projet : https://www.linkedin.com/company/buildit-eu?trk=public_post_follow-view-profile

Pour plus d’informations, contacter :

Rita Silva : rsilva@liguenouvelleaquitaine.org

Sophie Pérez Poveda : s.perezpoveda@liguenouvelleaquitaine.org

Découvrez la première lettre d’information du projet :

Infolettre 1


RETOUR SUR L’ÉDITION 2020 LES JEUNES NEO-AQUITAINS S’ENGAGENT (JNAE)

Les 16, 17 et 18 octobre 2020, 60 personnes ont participé à la 4ème édition du festival d’opinions les JNAE au centre de séjour international de Fouras, en Charente-Maritime. Un événement organisé par la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine.

Ce sont 60 personnes :

  • 24 jeunes : 6 femmes et 8 hommes, âgés de 17 à 26 ans, issus de 8 départements néo-aquitains,
  • 14 membres du copil,
  • 7 intervenants (les Sœurs de la perpétuelle indulgence, un vidéaste, un intervenant de Collège radio)
  • 2 élus de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine : Dadou Kehl, Président, et Jean-Pierre Chetaud, Vice-Président
  • 13 élu·e·s, expert·e·s, associations invité·e·s :
  • Sébastien Arzalier, attaché parlementaire et représentant du député Olivier Falorni (17),
  • Chantal Murat, élue en charge de l’égalité des genres, Ville de la Rochelle (17),
  • Tiffany Vrignaud, élue municipale, Ville de La Rochelle (17), représentante de l’association Non c’est Non Prévention et Formation Violences au travail (17),
  • Karen Bahr, chargée de mission du groupe égalité au sein du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional Nouvelle-Aquitaine,
  • Anne Couvez, co-présidente de l’association e-graine Nouvelle-Aquitaine (33), co-animatrice du groupe égalité au sein du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional Nouvelle-Aquitaine,
  • Pascale Morel, Directrice de l’association Horizon Habitat Jeunes (17), membre de l’association Osez le féminisme (17), membre du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional Nouvelle-Aquitaine,
  • Ahmed Serraj, Directeur de l’association Boulevard des Potes (33), co-animateur du groupe égalité au sein du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional Nouvelle-Aquitaine,
  • Marie-Laure Pernot, du Collectif Actions Solidaires (17),
  • Sophie Burlier, Marion Pinatel, membres de l’association Osez Le Féminisme (17),
  • Camille Guerrier, Lisa Menant, Léa Moulinier du Planning Familial (79).

Qui se sont rencontrées autour de la thématique « Discriminations et égalité de genres ».

Des temps d’animations, d’ateliers de réflexion et de débats, d’ateliers créatifs ont ponctué ce week-end riche en réflexions, émotions, propositions et créations artistiques.

SAMEDI 17 OCTOBRE

Le week-end a débuté avec les interventions de :

  • Dadou Kehl, Président de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine,
  • Christophe Saint Léger, Directeur de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine,
  • Rita Silva Varisco, Responsable développement régional et veille institutionnelle à la Ligue de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine.
Ouverture des JNAE par (de gauche à droite) : Christophe Saint Léger, Rita Silva Varisco, Dadou Kehl
Ouverture des JNAE par (de gauche à droite) : Christophe Saint Léger, Rita Silva Varisco, Dadou Kehl

Cette introduction a permis de présenter les actions menées par la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine, l’événement JNAE (projet, contenu et objectifs), ainsi que le comité de pilotage de l’événement.

Suite à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, la veille au soir, une minute de silence a été observée.

Après l’ouverture de l’événement, des animations participatives ont été proposées afin d’installer une ambiance conviviale permettant aux jeunes de faire connaissance entre eux.

Jeu brise-glace
Jeu brise-glace

Un apport théorique ludique, un jeu de piste intitulé « Chronologie d’un monde meilleur » a ensuite été proposé pour :

  • Sensibiliser à la thématique « Discriminations et égalité des genres »,
  • Donner aux jeunes des ressources pédagogiques et informatives liées à la thématique,
  • Initier les questionnements et ouvrir les échanges de la journée.

    Apport théorique Jeu de piste « Chronologie d’un monde meilleur »
    Apport théorique Jeu de piste « Chronologie d’un monde meilleur »

L’après-midi, les jeunes se sont répartis sur 4 ateliers afin d’échanger autour de 4 thèmes :

  • Genre et transidentités
  • Liberté, rôle des médias, de la musique, focus sur la banalisation
  • Accès aux soins, sexualité, contraception, consentement, pornographie
  • Travail, place dans la société, désexualisation des métiers
: Ateliers de réflexion jeunes et invité.e.s
Ateliers de réflexion jeunes et invité.e.s

Dans un premier temps, les jeunes ont réfléchi et travaillé entre eux, afin d’émettre des constats, pointer des problématiques et élaborer des propositions potentielles en rapport avec la thématique choisie.

Dans un second temps, les invité·e·s ont rejoint les groupes de travail. Les jeunes leur ont présenté leurs réflexions et propositions, dans l’espoir d’en concrétiser certaines avec leur soutien.

Puis, pour que toutes les personnes présentes puissent profiter des réflexions, chaque groupe a présenté ses travaux en plénière. Chaque groupe était représenté par un binôme, composé d’un jeune et d’un invité, en charge de rapporter les échanges et réflexions menés au sein de son atelier.

Restitution des ateliers en plénière
Restitution des ateliers en plénière

La journée s’est conclue par une intervention de Dadou Kehl, Président de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine. Il a notamment présenté la charte La diversité est une force.

En soirée, les sœurs de la perpétuelle indulgence ont proposé une « bénédiction » des participant.e.s aux JNAE. Elles ont ainsi pu présenter les missions et les objectifs de leur association tout en lisant leur manifeste de « joie multiverselle ». S’en est suivi la présentation d’un micro-trottoir « C’est quoi ton genre ? » (qu’elles ont réalisé tout au long de la journée en interrogeant les participant·e·s).

Bénédiction par les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence
Bénédiction par les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence

La soirée a continué avec un blind test axé sur la thématique du week-end.

DIMANCHE 18 OCTOBRE

En début de matinée, une activité yoga a été proposée sur la plage, suivie d’un réveil dynamique collectif.

Les travaux ont ensuite repris sur une note plus ludique via la proposition de 6 ateliers de création artistique :

Atelier artistique
Atelier artistique

Au terme de la matinée, chaque atelier a partagé son expérience et sa créativité auprès de l’ensemble des participants, pour le plus grand plaisir de tous.

Les JNAE ont ensuite été clôturées par Jean-Philippe Chetaud, Vice-Président de la commission jeunesse de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine et Président de la Ligue de l’Enseignement 64.

Clôture des JNAE par Jean-Philippe Chetaud, Vice-président de la commission jeunesse de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine et Président de la Ligue de l’Enseignement 64
Clôture des JNAE par Jean-Philippe Chetaud, Vice-président de la commission jeunesse de la Ligue de l’Enseignement Nouvelle-Aquitaine et Président de la Ligue de l’Enseignement 64

Suivez l’actualité des JNAE sur notre page facebook dédiée pour ne rater aucune info!

Crédits photos : Sarah Gourvil


Open badge : le bilan 2019-2020 et nouvelle phase d’expérimentation

Retour sur 2 ans d’expérimentation sur le dispositif Open Badge* en Nouvelle-Aquitaine. Initiée par la Fédération 37,  la ligue de l’enseignement Nouvelle Aquitaine a testé  la démarche sur son territoire, et a ainsi œuvré pour la reconnaissance et la valorisation de l’engagement « Service Civique » pour les jeunes. Plusieurs actions ont été mises en place dans ce sens avec les fédérations et les partenaires. L’expérimentation se poursuit en 2020 et 2021 dans une nouvelle phase de développement.

Les open badges c’est quoi ?

Retrouvez la présentation de open badge et de l’expérimentation sur notre article précédent

Présentation des Open badges

Badgeons les volontaires en Service Civique de Nouvelle Aquitaine –  septembre 2019 – août 2020

Nous avons mis en place une expérimentation de septembre 2019 à août 2020 avec 8 fédérations départementales de la Ligue de l’enseignement, en Charente, Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Haute-Vienne et Vienne.  Le bilan, positif, a été remis au Conseil Régional.

Bilan de l'expérimentation 2019-2020

Le projet septembre 2020 – août 2021

Suite aux échanges avec plusieurs acteurs de l’écosystème régional (fédérations, Institut de l’engagement, Missions locales, CRIJ) et les collègues de la Ligue de l’enseignement d’autres régions en cours d’expérimentation open-badges, il nous semble pertinent de tester sur des territoires volontaires quelques actions en lien avec la démarche badge son essaimage, sa massification et sa reconnaissance.

2 actions :

–       CREER UNE COMMUNAUTE AUTOUR DE LA RECONNAISSANCE (expérimentations locales)

–       MASSIFIER (+ de jeunes engagés badgés)

Objectifs :

Accompagner les référents service civique de la Ligue sur la démarche open-badge

Formation, accompagnement, interventions sur les départements…

Informer les acteurs du territoire

Présentations, rencontres d’acteurs, diffusion des résultats…

Construire des territoires apprenants

Développer :

– L’écosystème régional en ouvrant à d’autres acteurs dont employeurs (CRESS et autres…);

– Des écosystèmes départementaux/locaux (des clubs de valorisation locaux/départementaux/régionaux, les créer ou les intégrer), des interventions sur des forums  job d’été, job dating en testant le badge auprès des employeurs,…), co-organiser/co-animer des journées de valorisation des badges (BOAT et autres)

– L’écosystème ouvert à d’autres types d’engagement (à définir)

Tester le badge avec des jeunes volontaires en service civique (massifier !)

Tout au long de l’année…Endossement, ouverture à d’autres structures voulant travailler sur la démarche d’Open-Badge avec la Ligue de l’enseignement (à définir le nombre de jeunes réceptionnaires d’open badges le type de badges à donner et l’endossement…)

Essaimer la démarche

Pour découvrir la plateforme let’s hub : https://www.letshub.fr/


Echange de jeunes "Citoyens numériques de demain" : report en 2021

[ MISE A JOUR OCTOBRE 2020 ] L'échange franco-allemand "Citoyens numériques de demain" à destination de jeunes entre 18 et 27 ans, organisé par La LIGUE de l’enseignement Nouvelle-Aquitaine et le Jugendwerk der Awo Hessen-Sud initialement prévu du 2 au 9 octobre 2020 à Sauméjan (Lot-et-Garonne), est reporté en 2021 dû aux conditions sanitaires résultant de la pandémie covid-19.

Dans le cadre de notre mission d’éducation tout au long de la vie, et notre engagement sur l’éducation au numérique, nous avons développé, en partenariat avec des acteurs éducatifs du Jugendwerk der AWO Hessen-Süd, un échange franco-allemand à destination de jeunes entre 18 et 27 ans. En effet, la société se numérise de plus en plus, ce qui n’est pas sans impacter les enfants, les adolescents et les adultes du monde entier. De vraies questions se posent en termes d’éducation aux outils et aux usages.

Cet échange aurait pour objectif de permettre à des jeunes de nos deux pays de se rencontrer, d’échanger, de débattre, d’apprendre et de s’amuser autour des notions de citoyenneté numérique.

L’échange de jeunes aura lieu en octobre 2021 au Village Vacances l’Airial à Sauméjan, dans le Lot-et Garonne (région Nouvelle-Aquitaine, 8 jours, 7 nuitées).

Le groupe serait constitué de 14 jeunes de 18 à 27 ans, ainsi que 2 encadrants allemands et 2 encadrants français formant un groupe total de 18 personnes.

Le programme des 8 jours proposera à la fois :

-           des temps de découverte linguistique et culturelle des deux pays,

-           des temps de débat sur le numérique et sa place dans la vie des jeunes,

-           des temps d’atelier (Enregistrement et montage d’une vidéo, programmation de robot, atelier photo, création d’un blog…),

-           des temps de visite (campus numérique…),

-           des temps de jeu (Quizz, escape game, tournoi de jeux-vidéos…),

-           des temps de visionnage (ciné débat),

-           et enfin, des temps d’activité sportive.

Les  objectifs pédagogiques de l’échange :

  • Acquérir les bons réflexes en termes d’usages numériques
  • Développer son esprit critique
  • Savoir recouper l’information avec différentes sources depuis un moteur de recherche
  • Coopérer, échanger et argumenter avec des personnes d’un pays différent
  • Faire prendre conscience aux jeunes de leurs capacités créatives
  • Mener à bien des projets collectifs
  • Connaître les bases de la programmation et comprendre le lien entre informatique et robotique
  • Développer des liens avec des jeunes d’un pays étranger

Le programme de l’échange:

jour 1 jour 2 jour 3 jour 4 jour 5 jour 6 jour 7 jour 8
Matin Trajet aller Introduction, jeux brise glace, animation linguistique et atelier création de blog Animation linguistique puis atelier vidéo Atelier fake news Animation linguistique puis atelier robotique Quartier libre à Agen Animation linguistique puis débats mouvants Petit-déjeuner puis trajet retour des deux groupes
Midi Trajet aller Repas Repas Repas Repas Repas Repas
Après-midi  Arrivée des deux groupes, visite et installation sur site  Parcours sportif sur le domaine du Village Vacances   Film et montage vidéo  Animation linguistique puis ciné-débat Création de jeux vidéos puis tournoi Animation linguistique, visite de la Ligue et du Campus numérique 47 Nettoyage et rangement du bâtiment collectif /
Soir Soirée interculturelle et hébergement Repas et hébergement Rédaction de l’article du jour, repas et hébergement Rédaction de l’article du jour, repas et hébergement Rédaction de l’article du jour, repas et hébergement Rédaction de l’article du jour, repas et hébergement Repas,Ciné débat et hébergement /

Hébergement et repas collectifs pris en charge.  Attention, seulement 7 places sont ouvertes.

Les modules seront dispensés en français et allemand (présence d'une interprète).

Pour toute information complémentaire, contactez Sarah Gourvil par téléphone au 0644336329 ou par mail à sgourvil@liguenouvelleaquitaine.org.

Evénement gratuit sur inscription (à venir)

Avec l’Office franco-allemand pour la Jeunesse, la Région Nouvelle-Aquitaine, Campus Numérique 47.

                       


Jeunes Néo Aquitains s'Engagent 2020

La LIGUE de l’Enseignement Nouvelle Aquitaine organise pour la 4e année le festival d’opinions Jeunes Néo Aquitains s’Engagent du 16 au 18 octobre 2020 à Fouras en Charente-Maritime. 

Jeunes de 18 à 30 ans sont invités à débattre et échanger sur le thème « Discriminations et égalité des genres», mais également de produire des propositions et des solutions concrètes en collaboration avec les élus et experts invités à participer.
Évènement d’éducation populaire, l’évènement encourage l’échange, le débat, le vivre-ensemble, tout ceci dans une ambiance festive et chaleureuse.  Chacun doit pouvoir passer un moment agréable et se sentir acteur de l’évènement, apporter sa pierre à l’édifice. Des jeux, des animations et soirées festives, des repas partagés sont prévus à cet effet.

Les participants seront logés au CIS de Fouras (17).

Les JNAE se préparent tout au long de l’année grâce au comité de pilotage afin de construire le projet. Le comité de pilotage est composé des responsables projets jeunesses des fédérations départementales de la LIGUE de l’Enseignement, mais également de jeunes engagés et bénévoles. Ensemble, ils construisent le projet et participent au bon déroulement du week-end le moment venu.

Inscription en ligne : https://bit.ly/32aTyOe

Contact

Rita Silva Varisco

rsilva@liguenouvelleaquitaine.org

06 74 89 80 00

AfficheDossier de presse

Ceser Nouvelle Aquitaine : rapport sur les droits culturels des personnes et pratiques en amateur

Le CESER a adopté le 23 janvier 2020 le rapport « Droits culturels et pratiques en amateur : exigence éthique, ambition démocratique. Pour une transition culturelle de l’action publique en Nouvelle-Aquitaine ».

Un des principaux objectifs de cette étude est de permettre une meilleure reconnaissance de la diversité des pratiques en amateur des Néo-Aquitains, en les considérant comme autant de formes d’expression des droits culturels des personnes. Ce que révèle l’analyse c’est bel et bien la nécessité d’une approche beaucoup plus ouverte de la culture. Au-delà du « secteur » culturel, classique, administrativement et économiquement défini, cette approche devrait intégrer l’ensemble des activités qui contribuent à favoriser l’expression des personnes, leurs capacités à créer, leur participation effective à la vie culturelle de notre société.

Le CESER propose ainsi « une transition culturelle de l’action publique en Nouvelle-Aquitaine », visant à mieux prendre en considération les droits culturels des personnes dans les politiques publiques en région.

Rapport « Droits culturels et pratiques en amateur : exigence éthique, ambition démocratique. Pour une transition culturelle de l’action publique en Nouvelle-Aquitaine »